Home » Comment assurer le bien-être de son chat 

Comment assurer le bien-être de son chat 

par Estelle

Le chat est l’un des animaux de compagnie les plus proches des hommes. Sa présence peut faire énormément de bien. Des études scientifiques ont révélé que le chat a un impact positif sur le bien-être, les relations sociales et la santé de son maître. Ce quadrupède est aussi un antistress très efficace.

Il est tout à fait légitime de penser au bien-être de ces compagnons également. Les chats ont besoin de vivre dans certaines conditions pour s’épanouir. Découvrez comment assurer le bien-être de son chat !

Veiller sur son alimentation

L’alimentation est très importante dans le bien-être du chat. Lorsque cet animal ne trouve pas une nourriture à sa convenance, il est susceptible de développer des troubles de comportement. Il faut veiller à lui faire suivre une alimentation saine et adaptée à ses besoins.

Comment nourrir le chat ?

Pour qu’un repas pour chat soit équilibré, il faut qu’il contienne 59 % de viande, 20 % de légumes verts préparés, 20 % de céréales et 10 % de compléments d’huile et de vitamine. En réalité, les besoins nutritionnels du chat sont assez délicats. L’animal a besoin de protéines en grande quantité. Il lui faut également des glucides, des lipides, des sels minéraux et des vitamines.

Pour respecter cet équilibre alimentaire, vous pourriez adopter des croquettes pour votre chat. Ils correspondent à une alimentation sèche. En réalité, les croquettes contribuent au maintien de l’hygiène dentaire de l’animal. Ils permettent une meilleure circulation sanguine au niveau des gencives.

On peut également intégrer les pâtées dans leur alimentation. Ce sont des repas humides qui permettent à l’animal d’avoir une bonne hydratation. Les pâtées sont également utiles dans la prévention des infections urinaires. Elles sont plus délicieuses et plus appétissantes que les croquettes. Elles sont idéales pour les chats fragiles ou en convalescence.


Idéalement, vous pouvez faire une alimentation mixte. Il s’agit de lui donner des croquettes et des pâtées. Le chat bénéficie ainsi des avantages des deux nourritures. On recommande également un autre type d’alimentation : celle faite maison. Elle doit être constituée de produits frais qui répondent à des critères de sélections précis. La nourriture pour chat doit être équilibrée.

Faites recours à un vétérinaire nutritionniste pour avoir les meilleures indications. Il faut souligner que les repas faits maison requièrent du temps et de l’énergie. Quelle que soit l’option choisie, un chat a besoin de 40 à 50 grammes d’alimentations par kilo de poids corporel. Évitez de varier le repas de votre chat.

Quand nourrir son matou ?

La composition du tube digestif du chat fait qu’il a besoin de manger de nombreux petits repas dans la journée. Il n’y a aucun besoin d’établir un programme d’heure comme c’est le cas avec les chiens. Le chat peut prendre 10 à 16 repas dans une journée. Il est plus un grignoteur.

Son alimentation doit donc être en mode libre service. Toutefois, il faut un suivi strict. Autrement, votre chat risquerait de tomber dans l’obésité.

Où le faire ?

L’endroit où le repas est disposé est très important pour l’équilibre du chat. Il faut veiller à ce que l’emplacement soit éloigné de la litière, propre et calme. Par ailleurs, il est recommandé d’éviter de combiner l’espace du manger et celui de la toilette du chat. Il est très sensible aux odeurs et ne se sentira pas à son aise.

Assurer son hygiène

Il est primordial de mettre un accent particulier sur les pratiques et les habitudes permettant d’améliorer ou de préserver le bien-être du chat.

Les dents et la bouche

Vous n’avez pas besoin de brosser les dents de votre chat. Toutefois, en cas de problème buccodentaire particulier, le vétérinaire en fera la demande. Il est plutôt recommandé de réaliser des tests médicaux réguliers sur la gueule du félin pour détecter de potentiels problèmes comme la mauvaise haleine et les rougeurs.

Le nez et les yeux

La majorité des chats n’ont pas besoin d’un entretien spécifique des yeux et du nez. Seuls les chats avec le nez aplati qualifiés de brachycéphales requièrent une attention particulière à ce niveau. Les animaux concernés sont notamment :

  • le British ;
  • le Bhorthair ;
  • le Persan ;
  • l’Exotic Shorthair.

Il est important de prendre grand soin de leurs yeux. Vous devez fréquemment nettoyer les plis notamment ceux autour du nez et du coin des yeux. Ces gestes sont utiles dans le but d’éviter les infections. Faites-le avec des solutions adaptées !

Les griffes et les pattes


Il faut accorder une grande attention aux griffes et aux pattes du chat. Cela est d’autant plus important lorsqu’il s’agit de chat d’intérieur. Coupez délicatement ses griffes et ayez un griffoir. Veuillez ne pas les couper trop court pour que ça ne saigne pas. Lorsque vous n’y parvenez pas, faites une longue pression sur la griffe.

Ne touchez pas les griffes d’un chat d’extérieur. Il en a besoin pour grimper aux arbres. Toutefois, il faut régulièrement vérifier ses coussinets, ses griffes, les espaces entre les doigts et les dessous de pattes. Vous pourrez être sûr qu’il n’y a pas de plaie ou d’autre objet coincé.

Les pavillons et les oreilles

Les chats sont très susceptibles d’avoir des otites. Ils ont des oreilles dressées et un pavillon mobile qui capte très vite les sons. Il faut de temps à autre vérifier que leurs oreilles sont propres et sans rougeurs. Si vous remarquez que le chat se met à gratter ses oreilles ou à secouer sa tête de façon répétitive, consultez un vétérinaire. Il peut s’agit d’un signe de gale d’oreilles.

Le pelage et la peau

L’attention à accorder au pelage et à la peau d’un animal dépend en partie de sa race. Certains ont besoin d’un entretien plus conséquent. Il faut retenir que tous les chats ont besoin d’un brossage avec une fréquence qui dépend du type de pelage. Plus il est dense et les poils longs, plus il faut le faire régulièrement.

Un bon suivi médical

Le suivi médical est très bénéfique pour le bien-être des chats. Faites-lui les examens médicaux de base. Ils permettront de déterminer la présence ou non de parasites externes comme les otodectes, les puces, les tiques ou les poux. Ils aident également à rechercher les parasites internes comme les vers plats et les ascaris. Veillez à lui administrer les vaccins indispensables. Enfin, offre un cadre de vie confortable à votre chat.

You may also like

Laissez un commentaire